Je pense que chacun d’entre nous a le souci de continuer à prendre soin de ses muscles malgré le vieillissement inéluctable des cellules, le tout en douceur et bien-être pour le corps et l’esprit.

 

C’est dans cette démarche que j’ai entrepris de me former à PARIS avec le Président à cette nouvelle activité sport-santé qui associe marche et renforcement musculaire afin de travailler en douceur les muscles profonds.

 

A mon retour, je souhaitais donc vous faire partager ces mouvements qui m’ont apporté instantanément un réel bienfait et vous faire bénéficier de toute l’efficience de l’exercice sur votre capital santé.

 

 

 

LE BUNGY c’est quoi

 

Un complément Pour le randonneur :

 

La pratique du Bungy lors de ses entraînements va lui permettre de se préparer physiquement pour aborder ses randonnées avec un meilleur capital forme et au final terminer avec moins de fatigue générale et moins de douleurs articulaires et musculaires.

 

Pour le marcheur nordique : le Bungy est plus facile à aborder. C’est également un très bon exercice pour travailler la poussée en venant vaincre le système de résistance lors de la compression de la pompe du bâton en appui arrière.

 

Des bâtons dynamiques pour une activité ludique

 

Il y a 6 ans, un suédois a imaginé de nouveaux bâtons pour les athlètes de ski de fond. Ces bâtons sont équipés d’un système de pompe de 20 cm assorti de résistances interchangeables de 4, 6, 8 ou 10 kg selon la force voulue.

 

Marcher tout en sculptant sa silhouette

 

La gestuelle du bungy propulse le corps en avant, elle favorise davantage la coordination des membres supérieurs et inférieurs. Le dos se place naturellement dans la bonne position, les dorsaux travaillant alors simultanément avec les abdominaux. Ainsi la marche devient fluide et le corps trouve le bon rythme. 80% des muscles du corps sont sollicités, jambes, cuisses et fessiers mais aussi bras, épaules et abdominaux.  c’est une discipline parfaite pour tonifier les triceps".

 

Un sport doux, sans risque de traumatisme articulaire

 

La pression exercée sur le bâton permet de renforcer musculairement la partie haute du corps. Cette posture favorise l’ouverture de la cage thoracique.

 

L’élan, généré par la poussée du bâton et renforcé par le système de pompe, aide le pratiquant à amorcer aisément les mouvements, sans choc au niveau des articulations.

 

Une véritable remise en forme

 

L’amplitude pulmonaire s’accroît, l’oxygénation est maximale, ce qui aide le cœur et le cerveau, davantage irrigués, à rester en bonne forme.

 

Le tableau projeté vous permet de constater que cette activité est égale à cette d’un jogging!

 

 

 

 

 

Alors, prêt à essayer ?

Pour tous renseignements, contacter Catherine QUICROIT

06 41 56 94 44